Le contrat

avec Rufus et Jean-Pierre Kalfon
mise en scène de Catherine Gandois
L'histoire

« UN CONTRAT » retrace, un peu à la manière du célèbre « Mafia Blues », les cocasseries qui peuvent naître de rencontres improbables, comme celle d’un psychiatre et d’un mafieux…mais la comparaison s’arrête là!
Créé en 2001 au Studio des Champs-Elysées, avec Rufus et Jean-Pierre Kalfon dans une mise en scène de Catherine Gandois, ce thriller se déroule intégralement dans le cabinet du psychanalyste qui reçoit son patient (L’Analysant:« …est-ce cela qu’on dit ?...ou bien client !? »).
Pourquoi ce businessman d’un genre particulier vient-il consulter un thérapeute renommé ? Est-ce uniquement à cause de ses crises d’angoisse soudaines, ou le mal est-il plus profond, plus ancien !?
Les deux protagonistes en viennent donc à passer « contrat », un terme qui ne résonne pas de la même manière chez l’un et chez l’autre…
Au cours de ce dialogue analytique, parfois drôle, touchant ou incisif, l’enjeu sera donc : pour le thérapeute d’assurer sa survie(et celle de ses proches ?) et pour le mafieux, de ne pas mourir…d’angoisse !
Loin de toute caricature, cette pièce au dénouement subtil, met en exergue la part d’ombre refoulée ou cachée par les conventions, part d’ombre qui se déclineparfois avec cynisme ; souvent avec une froideur toute contemporaine.